Serviteur de David

L’évangéliste est quelqu’un qui est oint pour prêcher l’évangile. Ses messages sont conçus pour conduire les gens à la repentance et à la foi dans le Seigneur Jésus. De tels messages sont accompagnés de miracles qui attirent l’attention des incroyants et les convainquent de la vérité de son message.

Il ne fait aucun doute qu’il y avait beaucoup d’évangélistes dans l’Église primitive, mais dans le livre des Actes, un seul homme apparaît comme évangéliste. Il s’appelait Felipe.: « nous sommes entrés dans la maison de Philippe l’évangéliste, qui était l’un des sept, et nous sommes restés avec lui » (Actes 21:8, emp. ajouter).

Philippe commença son ministère en tant que serviteur (ou peut-être  » diacre ») servant aux tables (voir Actes 6:1-6). Il a été promu au poste d’évangéliste au moment de la persécution de l’Église qui s’est levée au moment où Étienne a été lapidé. Il a d’abord prêché l’évangile en Samarie:

 » Puis Philippe descendit dans la ville de Samarie et leur prêcha Christ. Les gens écoutaient d’un commun accord ce que Philippe leur disait, entendant et voyant les signes qu’il faisait ; car de nombreux esprits impurs sortaient en criant ; et beaucoup de paralysés et de boiteux étaient guéris ; et il y avait une grande joie dans cette ville  » (Actes 8:5-8).

Remarquez que Philippe n’avait qu’un seul message, le Christ. Leur but était de commencer à faire des disciples, qui seraient des disciples obéissants du Christ. Il a parlé de Jésus comme un faiseur de miracles, Fils de Dieu, Seigneur, Sauveur et Juge à venir. Il a exhorté le peuple à se repentir et à suivre son Seigneur.

Notez également que Philippe était équipé de signes et de prodiges surnaturels qui légitimaient son message. Quelqu’un qui est dans le bureau d’un évangéliste sera oint de guérison et d’autres dons spirituels. La fausse église n’a que de faux évangélistes qui proclament un faux évangile. Le monde est rempli de tels évangélistes aujourd’hui, dont Dieu ne confirme pas les messages par des miracles et des guérisons. La raison en est qu’ils ne prêchent pas l’évangile de Dieu. Ils ne prêchent pas vraiment Christ. Ils prêchent généralement sur les besoins des gens et sur la façon dont Jésus peut leur donner une vie abondante, ou ils prêchent également une formule de salut qui n’inclut pas la repentance. Ils conduisent les gens à une fausse conversion qui supprime leur culpabilité mais ne les sauve pas. Le résultat de sa prédication est que les gens n’ont presque aucune chance d’être vraiment nés de nouveau, parce qu’ils ne voient pas la nécessité de recevoir ce qu’ils croient avoir déjà. Ces types d’évangélistes aident le royaume de Satan.

Le bureau d’évangéliste n’est pas répertorié avec les autres dons de ministère dans 1 Corinthiens 12:28, mais il est répertorié dans Éphésiens 4:11. Cependant, je suppose que la référence aux miracles et aux guérisons s’applique aux évangélistes, car ces caractéristiques étaient dans le ministère de Philippe l’évangéliste, et ces dons donneraient une justification surnaturelle au ministère de tout évangéliste.

Beaucoup de ceux qui voyagent d’église en église, se disant évangélistes, ne sont pas vraiment évangélistes, car ils ne prêchent qu’aux chrétiens dans les églises, et n’ont pas les dons de guérisons et de miracles. (Certains prétendent avoir ces dons, mais ne trompent que les naïfs. Leurs plus grands miracles sont que les gens tombent temporairement au sol quand ils les poussent eux-mêmes.) Ces ministres itinérants peuvent être des enseignants, des prédicateurs ou des exhortateurs (voir Romains 12:8), mais ils n’ont pas la fonction d’évangéliste. Cependant, il est possible que Dieu puisse commencer le ministère d’une personne en tant que prédicateur ou exhortateur, puis l’emmener au bureau d’évangéliste.

Pour une étude à venir de l’office de l’évangéliste, lisez Actes 8:4-40, un compte rendu du ministère de Philippe. Il convient de noter dans ce récit l’importance de l’interdépendance des dons de ministère (voir en particulier les versets 14-25) et comment Philippe a non seulement prêché l’évangile aux multitudes, mais Dieu l’a également conduit à servir individuellement (voir Actes 8:25-39).

Il semble que les évangélistes soient chargés de baptiser leurs convertis, mais ils ne sont pas nécessairement chargés de prêcher le baptême dans l’Esprit Saint aux nouveaux croyants. Cela pourrait être la première responsabilité des apôtres ou des pasteurs / anciens / surintendants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.