Ramon S. Velez

Article:

RAMON S. Velez a succombé le 30 novembre 2008 à des complications de la maladie d’Alzheimer à l’âge de 75 ans à New York. Ramon est né le 19 avril 1933 à Hormigueros, Porto Rico, fils d’un agriculteur pauvre. Il est diplômé de l’Université interaméricaine de Porto Rico et a étudié le droit à l’Université de Salamanque en Espagne. Ramon a rejoint la Garde nationale et a servi au Panama pendant 5 ans dans le 33e Régiment d’Infanterie. Lorsque la guerre de Corée a commencé, il a été activé et transféré au 65e Régiment d’infanterie et a servi dans la Compagnie « L » de 1951 à 1953 en tant que spécialiste de la démolition des mines.

Après avoir été libéré de l’armée, il est arrivé à New York à l’âge de 28 ans et est devenu l’un des Hispaniques les plus importants de New York travaillant sans relâche pour promouvoir les intérêts des communautés minoritaires pauvres depuis les années 1960.Les résultats directs de son leadership et de sa vision sont manifestes dans tout le South Bronx: le Lincoln Medical and Mental Health Center; la mise en œuvre d’un enseignement bilingue dans le système scolaire de la ville de New York, l’enregistrement de plus de 500 000 électeurs hispanophones suite à l’abolition des exigences linguistiques discriminatoires; le Collège communautaire Eugenio Maria de Hostos; plus de vingt-cinq mille appartements neufs ou rénovés, dont trois résidences pour personnes âgées; et le Centre multiservices Hunts Point, Inc. (un réseau de cliniques de santé, de programmes de santé mentale, de services de traitement de la toxicomanie et de l’alcoolisme et de réadaptation) et de garderies et de centres d’aide préscolaire novateurs. Ensemble, fournit chaque année des services à plus de vingt-cinq mille résidents minoritaires du district congressionnel le plus pauvre des États-Unis d’Amérique.

M. Velez a été membre du Conseil municipal de New York et membre des Groupes de travail présidentiels. En 1995, M. Velez a créé la Parade nationale de la Journée Portoricaine, Inc., s’appuyant sur quarante ans de succès avec le défilé de la journée portoricaine de New York. Il laisse dans le deuil son épouse, Caroline Fitzpatrick; six enfants; six petits-enfants; deux sœurs; et un frère.

Sa dépouille est transférée pour consultation le jeudi 4 décembre aux Funérailles de Martell à Mayagüez, Porto Rico et il sera enterré vendredi au Cimetière d’Hormigueros. Présenté par José Acevedo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.