Qu’est-ce que l’ergothérapie?

L’Ergothérapie (T. O) est, selon la définition de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), « l’ensemble des techniques, méthodes et actions qui, à travers des activités appliquées à des fins thérapeutiques, empêchent et maintiennent la santé, favorisent la restauration de la fonction, complètent le déficit invalidant et valorisent les hypothèses comportementales et sa signification profonde pour atteindre une plus grande indépendance et réinsertion possible de l’individu sous tous ses aspects: travail, mental, physique et social. »

Parfois, la traduction littérale du terme ergothérapie conduit à confondre le but de cette discipline avec l’intention de garder la personne occupée ou divertissante. Il est donc important de souligner que le but du T. O est d’atteindre la fonctionnalité maximale de la personne avec un certain type de limitation, qu’elle soit physique, cognitive, comportementale ou une variété d’entre elles, à travers une activité significative et / ou des ateliers thérapeutiques avec des objectifs généraux et spécifiques.

Les professionnels qui développent ce métier, sont dotés de connaissances socio-sanitaires englobées dans le domaine de la réadaptation, qui permettent d’intervenir dans trois domaines: l’auto-entretien, la productivité et les loisirs de la personne et fournissent également au professionnel la capacité de:

  • Faites une évaluation des capacités et des limites de la personne. (Avec les différentes batteries du service).
  • Prévenir les handicaps (déséquilibres, dysfonctionnements professionnels, anticiper d’éventuelles blessures et pathologies).
  • Évaluer les capacités sensorielles, supérieures, sociales et psychologiques.
  • Élaborer et évaluer des programmes de traitement de réadaptation avec leurs objectifs individualisés correspondants.
  • Impliquez le patient dans son propre traitement.
  • Former et rééduquer aux activités fondamentales et instrumentales de la vie quotidienne.
  • Former à l’utilisation des aides techniques quand et quand cela est nécessaire, en compensant leurs limites.
  • Fabrication et prescription d’orthèses, de prothèses et d’aides techniques, ainsi que formation de la personne à leur utilisation.
  • Adapter l’environnement et développer des programmes pour éliminer les barrières architecturales. Conseiller les familles, les utilisateurs et les professionnels d’autres spécialités.
  • Évaluer les moyens de transport et leurs adaptations possibles.
  • Habiliter l’individu à atteindre le plus haut degré de réintégration socio-professionnelle possible en tant que membre actif au sein de sa communauté.
  • Aidez l’individu à réajuster ses habitudes quotidiennes.
  • Réinsertion de l’individu dans son quotidien et dans son environnement dans les meilleures conditions possibles.
  • Collaborer avec des institutions publiques et/ou privées pour la promotion et le développement de programmes d’intervention auprès de la population handicapée.

¿ OÙ INTERVIENT L’ERGOTHÉRAPEUTE?

Le champ d’action de l’ergothérapeute est large et varié, nous en nommons ci-dessous quelques-uns:

      • Hôpitaux et cliniques (services de réadaptation physique et de réadaptation mentale).
      • Associations de personnes atteintes de diverses pathologies physiques et sensorielles.
      • Centres professionnels et pré-professionnels.
      • Centres d’éducation spécialisée.
      • Maisons de retraite.
      • Centres orthopédiques et conception ergonomique des matériaux.
      • Unités psychiatriques.
      • Établissements pénitentiaires.
      • Programmes de lutte contre l’exclusion sociale.
      • Soins à domicile.
      • Associations et ONG.
      • Mutuelles d’assurance accidents du travail.
      • équipes consultatives (prévention des risques professionnels, tribunaux du handicap et expertise…)
      • enseignants (écoles, université, formation, recherche…)

Depuis le domaine du Service d’ergothérapie Hôpital Nuerorehabilitación VITHAS nous travaillons à équiper la personne qui souffre d’un handicap cognitif, physique ou comportemental, à la suite d’une lésion cérébrale, une plus grande indépendance, fonctionnalité et autonomie personnelle grâce au développement de techniques et de méthodes pour atteindre le niveau maximal de participation et d’intégration de la personne dans son quotidien, en conclusion, lui apprendra à vivre avec une limitation. Dans notre prochain post, nous approfondirons les ateliers (atelier de cuisine, shopping, vannerie…), des tâches (activités de base et instrumentales) et des activités spécifiques d’ergothérapie et d’action sociale, telles que notre jardin Urbain, dans lequel nous travaillons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.