Definición.de

Le premier sens du terme totem recueilli par le dictionnaire de l’Académie Royale espagnole (RAE) mentionne l’objet ou l’être qui, chez certains peuples, était considéré comme l’ancêtre ou le protecteur du groupe.

 Totem

Le totem était ainsi lié à l’origine de la tribu. En d’autres termes, les membres du clan, selon cette mythologie, descendaient du totem en question, qui pourrait être n’importe quoi d’un objet inerte à une plante ou à un animal.

Le terme totem est apparu dans la langue des Ojibwés, un peuple amérindien parmi les plus importants du continent, et a été utilisé par les Amérindiens pour désigner une classe spécifique de monuments qui se trouve maintenant facilement près de la côte pacifique de l’Amérique du Nord.

L’ensemble des croyances et des expressions liées à un totem est connu sous le nom de totémisme. Cette notion comprend des idées, des actions et des rituels qui font référence à la façon dont les gens se rapportent à leur totem. Bien qu’il s’agisse d’un mot de la culture ojibwée, le totémisme peut également être vu dans le développement des sociétés dans de nombreuses régions du monde, à plusieurs époques.

Il est important de noter que la sculpture responsable de la représentation du totem est également appelée totem. Ainsi, lorsqu’on parle de totem, on peut se référer à un objet de bois ou de pierre qu’une culture lui attribue un pouvoir mystique ou une condition surnaturelle.

En général, le bois choisi pour les totems était le cèdre, car cet arbre a une grande robustesse et durabilité, idéales pour la construction d’un monument qui restera à l’extérieur, devant résister aux tempêtes et aux inondations, au froid et à la chaleur extrême. Le corps du totem montre généralement un ou plusieurs caractères qui servent à déclarer le statut ou le rang du chef de la tribu.

Le totem n’est pas seulement une icône qui symbolise la tribu dans son ensemble, mais la mythologie de certaines cultures a également utilisé cette figure pour représenter symboliquement l’individu. Quoi qu’il en soit, le totem peut avoir associé un grand nombre de significations et d’attributs aux êtres auxquels il est lié.

 Totem Bien que les animaux soient exploités de diverses manières par les humains, à la fois pour effectuer ces travaux forcés que nous ne pouvons ou ne voulons pas faire et pour nous nourrir de leur chair, notre nature extrémiste a conduit certaines cultures à choisir une ou plusieurs espèces pour les adorer, comme s’il s’agissait de dieux. Certaines tribus américaines croient que les animaux possèdent des qualités représentatives des facultés spirituelles ou des forces surnaturelles.

Parmi les espèces vénérées figurent le loup, l’aigle, le faucon, le bison, le blaireau et l’ours, qui font partie de nombreux totems. Fait curieux, toute figure située au-dessus d’un ailé (comme un oiseau) représente généralement des êtres supérieurs à l’être humain, des divinités.

Totem est aussi le nom d’un groupe musical uruguayen resté actif entre 1971 et 1973. Ce groupe, qui comptait Rubén Rada parmi ses membres, a ensuite sorti trois albums.

« Totem », d’autre part, est le nom d’une chanson Rush sortie en 1996 dans le cadre de l’album « Test for echo ». C’est aussi le titre de deux bandes dessinées : une argentine et une espagnole.

Enfin, un totem est un panneau installé à un arrêt de transport en commun avec des informations sur les itinéraires, les horaires, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.