Comment Pratiquer Vos compétences en photographie en faisant Preuve de Créativité en cuisine

Vous êtes-vous déjà pris au piège de la frénésie marketing? Le manque d’équipement professionnel ou de sujets fantaisistes vous empêche-t-il d’améliorer votre photographie ? Il est facile de trouver des excuses, mais il vaut mieux faire preuve de créativité.

Continuez à lire pour voir que vous n’avez pas besoin d’aller plus loin que votre propre cuisine pour pratiquer et améliorer vos compétences en photographie. Dans cet article, je vais vous montrer quelques trucs et astuces pour améliorer votre prise de vue et votre éclairage en utilisant les choses que vous trouvez dans la cuisine.

Réglages d’exposition: f / 22, 1/60, ISO 4000, distance focale 55m.

Les connaissances de base dont vous avez besoin pour comprendre et maîtriser la photographie sont l’exposition. Il s’agit de trouver la bonne quantité de lumière pour votre photo. Il y a trois variables que vous devez prendre en compte lors de la prise de photo. Ils sont connus sous le nom de triangle d’exposition car ils sont toujours connectés; ce sont l’ouverture, la vitesse d’obturation et l’ISO.

Comme ils sont liés, lorsque vous ajustez une jambe du triangle, vous devez compenser avec l’une des autres. Cela dit, vous pouvez également faire les exercices que je propose même si vous n’êtes pas encore familier avec la prise de vue en mode manuel.

Ouverture et profondeur de champ

Comme je le disais, l’exposition correcte dépend de trois facteurs connexes, je vais commencer par l’ouverture, mais gardez à l’esprit que tout ce que vous déplacez ici, vous devez compenser également avec l’un des autres.

Si vous n’êtes pas encore sûr de le faire manuellement, vous pouvez régler votre appareil photo en mode Priorité à l’ouverture (A ou Av) et de cette façon, votre appareil photo décidera des paramètres corrects pour s’adapter à l’ouverture souhaitée.

L’ouverture fait référence à un trou dans votre objectif à travers lequel les rayons de lumière se rejoignent et passent vers le capteur. De toute évidence, plus le trou est grand, plus la lumière pénètre et vice versa.

Cependant, cela a également un impact sur la profondeur de champ, vous devez donc apprendre et vous entraîner à la contrôler.

Image de gauche: f / 2.8, 1 / 2500e, ISO 1600, 55mm
Image de droite: f / 11, 1 / 125e, ISO 1600, 55mm.

Lorsque vous fermez l’ouverture, le nombre f augmente (comme f / 16, f / 11), ce qui se traduit par une plus grande profondeur de champ. Comme vous pouvez le voir dans les exemples.

Image de gauche: f / 2.8, 1 / 1000e, ISO 1600, 55 mm.
Droite: f / 11, 1 / 60e, ISO 1600, 55 mm.

N’oubliez pas que la distance entre l’appareil photo et le sujet ainsi que la distance focale ont également un impact sur la profondeur de champ, alors essayez différents réglages et continuez à vous entraîner.

Exposition: f / 2,8, 1 / 250e, ISO 1600, 55 mm.

Exercice pour s’entraîner

Essayez de photographier différents objets dans votre cuisine en utilisant différents réglages d’ouverture. Voyez à quoi il ressemble à f/2.8 ou grande ouverture, par rapport à l’utilisation d’une ouverture plus petite de f / 11 ou f / 16. Vous aurez peut-être besoin d’un trépied pour maintenir l’appareil photo stable.

Vitesse et mouvement du tireur

Un autre facteur est la vitesse d’obturation. Comme son nom l’indique, c’est la vitesse à laquelle l’obturateur s’ouvre et se ferme lorsque vous prenez votre photo. C’est plus simple à comprendre que l’ouverture. Plus l’obturateur reste ouvert, plus la trajectoire de l’objet en mouvement sera capturée, ce qui entraînera un flou. Plus vite vous réglez votre vitesse d’obturation, l’objet en mouvement sera plus net car il apparaîtra gelé.

À gauche: f / 11, 1 / 640e, ISO 5000, 50 mm.
À droite: f / 11, 1 / 80e, ISO 400, 50 mm.

Si vous n’êtes pas sûr de prendre des photos en mode manuel, vous pouvez régler votre appareil photo sur la priorité d’obturation (Tv ou S). De cette façon, votre appareil photo décidera des paramètres corrects pour s’adapter à la vitesse d’obturation de votre choix.

Exposition: f / 8, 1 / 125e, ISO 1600, 50 mm.

Faites de l’exercice pour vous entraîner

Essayez de trouver des objets en mouvement dans votre cuisine; faites couler de l’eau du robinet, demandez à un ami de verser un liquide dans une tasse pour vous, un ventilateur soufflant, etc. Tirez-le à toutes sortes de vitesses d’obturation différentes et voyez à quoi il ressemble au 1 / 30e contre 1 / 2000e. N’oubliez pas de stabiliser l’appareil photo lorsque vous utilisez une vitesse d’obturation inférieure à votre distance focale pour maintenir la netteté.

Les derniers exercices consistent à contrôler l’image résultante avec la lumière avec laquelle vous devez travailler, mais l’étape suivante pour améliorer votre photographie consiste à manipuler la lumière. C’est l’idée des prochaines activités.

Qualité de la lumière: Dur contre doux

Selon la distance et la taille de la source lumineuse, ainsi que le type d’ampoule ou d’accessoires (modificateurs de lumière) que vous utilisez avec elle, vous pouvez avoir une lumière dure ou douce dans votre scène.

La lumière dure est créée par la lumière directe du soleil, par exemple. Ou si vous parlez de lumière artificielle, il s’agit de petites ampoules sans modificateurs de lumière qui sont placées plus loin de votre sujet. Il en résulte des ombres sombres avec des bords clairement définis ainsi que des couleurs contrastées. Ce n’est pas forcément flatteur pour les portraits, mais dans les natures mortes, cela peut créer une ambiance très spéciale.

Exposition: f / 8, 1 / 30e, ISO 400, 50mm. Remarquez les ombres dures et bien définies des ustensiles de cuisine ici. C’est un éclairage difficile.

La lumière douce est donc l’inverse. Il projette des ombres diffuses qui s’estompent progressivement au lieu d’avoir un bord défini. Lorsque vous travaillez avec de la lumière naturelle, c’est ce que vous obtenez par temps nuageux, car les nuages fonctionnent comme un diffuseur géant.

Cependant, lorsque vous travaillez avec de la lumière artificielle, il existe de nombreuses façons de l’adoucir. Vous pouvez rapprocher la lumière du sujet ou utiliser une source de lumière plus grande (ou un modificateur). Mais en parlant de hacks que vous pouvez faire dans votre cuisine, vous pouvez simplement mettre une feuille de papier de four (également appelée papier sulfurisé) devant votre lumière comme je l’ai fait ici pour étaler la lumière (la diffuser) et la rendre plus douce.

Exposition: f / 8, 1 / 15ème, ISO 400, 50mm. Remarquez l’absence d’ombres bien définies ici, c’est un éclairage doux.

Exercice pour pratiquer

Choisissez un sujet dans votre cuisine et photographiez-le en utilisant une lumière dure et douce. La lumière des fenêtres à travers les rideaux ou qui n’est pas la lumière directe du soleil est une bonne source de lumière douce. Une lampe de poche ou une ampoule nue peut constituer une source de lumière dure – essayez les deux.

Style d’éclairage – high key

Bien que sur ce sujet, il existe un style particulier d’éclairage avec une lumière douce appelé high key. Ce sont des images avec principalement des couleurs claires et du blanc avec des ombres douces ou sans ombre dans l’image. Vous pouvez également surexposer un peu le fond blanc pour améliorer l’effet.

Une astuce rapide de votre cuisine pour obtenir ce look consiste à utiliser la lumière de la hotte aspirante au-dessus de votre poêle. La plupart des poêles en ont un et il donne généralement une lumière douce et diffuse. Je trouve cela très utile pour faire des images clés:

Exposition: f / 22, 1 / 125e, ISO 100, 167 mm.

Essayez de créer un aspect clé à la maison avec des articles dans votre cuisine.

Réflexion

Une autre façon de diffuser la lumière consiste à utiliser des réflecteurs, mais ils peuvent également servir à d’autres fins. Dans ce cas, j’utilisais la lumière naturelle de la fenêtre venant de derrière la bouteille et j’ai placé une planche à découper comme fond noir, cela fait ressortir les contours des objets en verre.

Le problème était que la chaux ne recevait pas beaucoup de lumière et cela aplatissait toute l’image. En utilisant un plateau de cuisson en aluminium pour four à barbecue, j’ai renvoyé la lumière à l’avant de la chaux et j’ai donné au résultat final ce coup de poing subtil, mais nécessaire. Regardez ça avant et après.

À gauche: f / 8, 1 / 30e, ISO 400, 50 mm.
À droite: f / 8, 1 / 30e, ISO 400, 50 mm.

Essayez-le à la maison

Alors essayez-en quelques-uns dans votre propre cuisine et voyez ce que vous pouvez apprendre en jouant et en pratiquant.

Comme vous pouvez le constater, vous n’avez pas besoin d’équipement professionnel ni même de compétences culinaires, il vous suffit d’être créatif! Ce ne sont que quelques exemples de ce que vous pouvez faire, mais vous pouvez également travailler sur votre composition, le recadrage, les couleurs, le contraste et bien plus encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.